Comment bien faire changer et installer votre système de ventilation ?

En raison de la nature des activités quotidiennes de production d’humidité : la cuisine, le nettoyage et même la respiration, il est impossible de se débarrasser complètement tout ménage de l’humidité. Cependant, lorsqu’une maison devient trop humide, la moisissure s’installe. Une des meilleures façons de lutter contre cette nuisance disgracieuse est de s’assurer que l’humidité n’a jamais la possibilité de s’installer et de devenir un plus gros problème. Cela peut être fait avec l’aide d’un système de ventilation à domicile. Si vous souhaitez changer et faire installer une VMC chez vous, suivez ce guide.

Étape 1 : placer les vannes

Le principe principal pour faire installer une VMC est de placer les vannes loin des zones où les résidents passent le plus de temps afin de minimiser les courants d’air. Les vannes d’air d’alimentation dans les espaces de vie doivent être placées loin en arrière dans la pièce, près des fenêtres et idéalement au-dessus d’un radiateur. Dans les maisons neuves, les vannes d’air d’alimentation sont souvent placées au-dessus de la porte d’entrée, bien loin de tout meuble. Les vannes d’échappement doivent être placées directement sur la source d’humidité et de chaleur, par exemple sur la douche, la machine à laver ou le lave-vaisselle et aussi haut que possible sur les plafonds inclinés.

Étape 2 : système de ventilation

L’unité de ventilation elle-même doit être placée au centre de la zone qu’elle doit desservir. Ne placez pas l’appareil directement au-dessus d’un espace de vie pour éviter les nuisances sonores et faites de la place autour de lui pour connecter les tuyaux, les alimentations électriques et les sorties de condensat. Une entrée avant ou arrière sera souvent un bon choix, si l’unité ne peut pas être placée dans le loft. Si l’unité de ventilation est placée dans le loft, elle doit être placée sur une surface ferme inclinée vers la sortie du condensat et suffisamment solide pour supporter le poids de l’unité et de 1 à 2 personnes.

Étape 3 : prise d’air et échappement

La dernière étape pour faire installer une VMC consiste à établir des conduits de ventilation d’admission et d’extraction pour la façade et le toit. L’air frais extérieur pénètre dans la maison par les bouches d’aération du toit ou les évents de pignon. Soyez conscient de la perte de pression dans la solution que vous choisissez et, idéalement, choisissez toujours celui qui est une ou deux figures plus grandes que le conduit principal. Les évents du bouchon de toit doivent être placés d’au moins 3 mètres entre la prise d’air frais et le rejet de l’air d’échappement.

Faire appel à un chauffagiste : un gain de temps et d’argent
Pourquoi est-il important d’avoir un système de ventilation efficace dans votre logement ?